Serge Aurier livre ses vérités

le
0

Sur Clique TV, le latéral droit international ivoirien du Paris Saint-Germain, Serge Aurier, a été interrogé par Mouloud Achour. L'international ivoirien est revenu sur ses déboires de ces derniers temps.

Il a décidé de sortir de son silence. Sur Clique TV, Serge Aurier, le latéral droit du Paris Saint-Germain a été interrogé par Mouloud Achour. L’international ivoirien est revenu sur ses déboires de ces derniers temps. De son dérapage sur Periscope à sa récente garde à vue après son arrestation à la sortie d’une boîte de nuit, le Parisien a tout passé en revue : « Fiotte ? C’était dans la rigolade. C’est un mot placé qui n’a pas de vraie importance. Je ne savais pas ce que c’était Periscope, on venait juste de télécharger l’application... J’étais en mode délire ! » Concernant sa garde à vue, l’ancien Toulousain a confié sa version des faits : « Ils arrivent en sens inverse et ils me disent de circuler. On avance et ils font marche arrière à fond. Ils se mettent sur le côté et nous disent que c’est un contrôle. OK. Après les choses se sont envenimées. On sait comment ça se passe. C’était violent, ils m’ont insulté. Ils m’ont brutalisé. » Sous contrat jusqu’en juin 2019, l’ancien Lensois reste attaché à son président Nasser Al-Khelaïfi : « Je sais qu’il me considère comme son fils. Si j’ai encore envie de rester au PSG, c’est pour lui. Autrement, je serais déjà parti ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant