Serge Aurier écarté jusqu'à nouvel ordre

le
1

Suite à sa nouvelle sortie de route sur les réseaux sociaux, le latéral droit international ivoirien Serge Aurier a été écarté jusqu'à nouvel ordre du groupe parisien, a-t-on appris chez nos confrères de L'Equipe.

Après sa suspension de la saison passée en raison de propos déplacés envers l’arbitre de Chelsea-PSG, Serge Aurier a de nouveau fauté avant les retrouvailles de mardi soir avec les Blues (8emes de finale aller de la Ligue des Champions). Suite au match nul de samedi contre Lille (0-0, 26eme journée de Ligue 1), une vidéo publiée sur Youtube et enregistrée durant un live Periscope montre le latéral droit du club de la Capitale en train de se lâcher au sujet de Laurent Blanc, son entraîneur, et de certains de ses coéquipiers. Le tout en répondant aux questions de plusieurs internautes qui sont relayées par l’un de ses amis (Mamadou Doucouré, formé à Lens). 

Si le coach parisien est qualifié de « fiotte », Zlatan Ibrahimovic, Angel Di Maria (« Ouais, c'est un guignol ! ») et Salvatore Sirigu doivent aussi avoir les oreilles qui sifflent. « Zlatan, il met des coups de pression ? » Réponse de Serge Aurier : « T’es malade ? Regarde ma gueule, tu penses qu’il peut me mettre un coup de pression ? (…) C’est une bête, mais t’inquiète pas qu’avec nous, il ne fait pas le relou. C’est une gentille bête. Blanc, il s*** Zlatan ou pas ? Il lui prend les c**** mon frère, il prend tout cousin ». « Trapp ou Sirigu ? Trapp. Sirigu, il est gué-flin ».

Et alors que l’on évoquait une plainte à venir pour falsification de vidéo, Serge Aurier a finalement reconnu les faits, a-t-on appris chez nos confrères de Canal+. Selon L’Equipe, l’international ivoirien a ainsi été écarté jusqu’à nouvel ordre du groupe parisien. Alors que les coéquipiers de Thiago Silva ont rendez-vous mardi soir avec Chelsea, l’ancien joueur de Lens et de Toulouse est aujourd’hui dans l’attente de la sanction du club du président Nasser Al-Khelaïfi. Dans un premier temps, Serge Aurier ne doit logiquement pas être convoqué pour la C1, mais l’affaire semble partie pour aller beaucoup plus loin. L’an passé, le numéro 19 avait écopé d’une suspension de trois matchs et d’une sanction interne. Et la récidive risque bel et bien se payer très, très cher.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 il y a 10 mois

    Retour au bled. Et dire qu'il touche une fortune en France comme joueur de foot. La honte de Parsis. Pas belle la vie en France ?? On fume à la télé.. Belle image d'un pseudo sportif.