Serena Williams, comme prévu

le
0
Serena Williams, comme prévu
Serena Williams, comme prévu

Intouchable. Serena Williams est bien la meilleure en 2013. Samedi, en finale de Roland-Garros, la numéro 1 mondiale s'est imposée avec brio face à sa dauphine, Maria Sharapova (6-4, 6-4). L'Américaine remporte son deuxième titre à Paris, onze ans après le premier. Malgré un début de rencontre hésitant en raison d'une Maria Sharapova survoltée, Serena Williams a poursuivi son parcours sans faute en 2013 en enchaînant une 29eme victoire consécutive. La cadette des s?urs Williams a une nouvelle fois fait rimer puissance et technique samedi. La tenante du titre a bien tenté de bouger son adversaire mais sans jamais vraiment réussir. Une habitude lors des confrontations entre les deux femmes. La dernière fois qu'elles s'étaient croisées, c'était à Madrid il y a quelques semaines et Serena l'avait emporté 6-1, 6-4. L'Américaine mène désormais 14-2 face à la Russe, avec une série de 13-0 en cours.

Sharapova a pourtant tout tenté

« J'ai mes armes et elles n'ont jamais vraiment fonctionné contre Serena, avait avoué Maria Sharapova avant la finale. Globalement, je n'ai jamais su saisir les opportunités qui s'offraient à moi devant elle. Elle est toujours très forte, sur toutes les surfaces. Elle vous donne l'impression de toujours jouer le coup juste. Contre une telle joueuse, il faut savoir saisir la moindre occasion. Parce que les chances sont rares? » Samedi, le même scénario s'est répété malgré les tentatives de résistance de la Russe. Bousculée par Jelena Jankovic en quarts et malmenée par Victoria Azarenka en demie, Maria Sharapova n'a pas fait le poids face à la puissance écrasante de Serena Williams. Finalement, seule Svetlana Kuznetsova en quarts de finale sera parvenue à inquiéter celle qui remporte son sixième titre de la saison après Brisbane, Miami, Charleston, Madrid et Rome.

Seizième titre du Grand Chelem pour Serena

Son seizième titre du Grand Chelem, la protégée de Patrick Mouratoglou ne l'a pas volé. L'Américaine le savait, si elle jouait comme depuis le début de 2013, Maria Sharapova n'aurait aucune chance. C'était à la Russe d'élever son niveau de jeu. Elle a réussi, par intermittences seulement. Pas suffisant contre la n°1 mondiale la plus âgée de l'histoire. A 31 ans, Serena Williams est au sommet de son art et du tennis mondial. L'Américaine conserve sa rage et sa soif de vaincre. En témoigne son poing rageur en début de match et son sourire éclatant en fin de rencontre. Le prochain défi de Serena Williams : conserver son titre à Wimbledon. Si l'Américaine affiche la même envie et la même excellence qu'à Roland-Garros, ses adversaires peuvent se faire du souci.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant