Serena Williams a trembloté, Bouchard n'en finit plus de couler

le
0
Serena Williams a trembloté, Bouchard n'en finit plus de couler
Serena Williams a trembloté, Bouchard n'en finit plus de couler

par Quentin Migliarini (iDalgo)

Presque un mois que Serena Williams n'avait plus joué en compétition, cela s'est quelque peu ressenti dans sa rencontre du deuxième tour face à Flavia Pennetta (2/6, 6/3, 6/0), à Toronto la nuit dernière. Face à l'Italienne, qu'elle a toujours battu, la N°1 mondiale a eu besoin d'un set demi avant de se mettre en route, le temps pour Pennetta de décrocher la première manche et de breaker dès l'entame de la seconde. La suite est d'un tout autre acabit. La protégée de Patrick Mouratoglou passe la deuxième, remporte la mise en jeu adverse à deux reprises, puis égalise à un set partout. C'en est fini des espoirs de la fiancée de Fabio Fognini qui n'inscrit pas le moindre jeu dans la troisième manche. a 100% de ses capacités, tant physiques que techniques, Serena Williams n'a pas d'équivalents sur le circuit WTA. Un circuit qui ressemble à une longue descente aux enfers pour Eugénie Bouchard. Séparée de son entraineur, Sam Sumyk (ex-coach d'Azarenka), après seulement 8 mois de collaboration, la Canadienne n'a pas retrouvé le chemin de la victoire sur ses terres. Cette nuit, elle s'est inclinée d'entrée face à la suissesse Belinda Bencic (0/6, 7/5, 2/6).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant