Serbie-Des migrants entament une grève de la faim

le
0
    HORGOS, Serbie, 25 juillet (Reuters) - Quelque 150 migrants, 
venus principalement d'Afghanistan et du Pakistan, ont entamé 
lundi une grève de la faim tout près de la frontière entre la 
Hongrie et la Serbie en vue d'obtenir une entrée dans l'Union 
européenne. 
    Ces migrants se sont installés dans un champ à une centaine 
de mètres de la frontière de barbelés entre la Hongrie et la 
Serbie. 
    Le mois dernier, la Hongrie a limité le nombre d'entrants 
sur son territoire à trente quotidiennement, ce qui crée un 
effet d'entonnoir en Serbie. 
    Les migrants, initialement 300 personnes, sont partis 
vendredi de la capitale serbe, Belgrade.   Ils ont 
dit à Reuters être arrivés en train ou à pied. Certains disent 
avoir déjà été expulsés vers la Serbie. 
    Le ministre serbe des Affaires sociales, Aleksandar Vulin, a 
déclaré que les autorités ne permettraient aucune violence. Il a 
ajouté que les migrants renvoyés de Hongrie vers la Serbie 
devaient faire une demande d'asile ou alors être expulsés. 
    Selon le commissariat serbe pour les réfugiés, environ 3.000 
migrants sont bloqués en Serbie, dont 800 attendent de rejoindre 
l'Europe dans les postes-frontière d'Horgos et Kelebija en 
Serbie. 
 
 (Marko Djurica; Laura Martin pour le service français, édité 
par Benoît Van Overstraeten) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant