Sequana : reprise de cotation difficile 

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - La descente aux enfers se poursuit pour Sequana. Son chiffre d'affaires 2013 est ressorti à 3,3 milliards d'euros, en recul de 7,7%. En cause : la baisse des volumes en papiers d'impression et d'écriture, la pression sur les prix de vente et la dégradation du mix produit. L'excédent brut d'exploitation a cédé 11,6%, à 117 millions.

Si les fermetures d'usines d'Arjowiggins (le pôle fabrication de papier) en 2012 et 2013, ainsi que les restructurations logistiques d'Antalis (le pôle distribution) ont permis de baisser les coûts fixes, les coûts exogènes (pâte, matières premières, énergie) sont restés à des niveaux élevés, bien qu'inférieurs à ceux de 2012. Après deux séances de suspension, la cotation a repris ce matin avec un cours en repli de plus de 20%.(voir le cours Sequana).

Après 295 millions d'euros de charges essentiellement liées à des dépréciations d'actifs et des coûts de restructuration, le résultat net a viré au rouge vif l'an dernier: -301 millions d'euros, au lieu de  -123 millions en 2012.

Une situation financière tendue. La dette nette l'an dernier est restée stable, à 537 millions d'euros, mais les fonds propres ont fondu de moitié, à 321 millions. Par ailleurs, les ratios financiers des filiales approchent dangereusement les limites des lignes de crédit consenties par les banques. Fin 2013, la dette nette d'Arjowiggins représentait 5,78 fois l'excédent brut d'exploitation, alors

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant