Sequana Remaniement du portefeuille d'actifs

le
0
Copyrights here
Copyrights here

(lerevenu.com) - Sequana va d'abord fermer trois usines d'Arjowiggins, son pôle de production de papier, l'une au Danemark (papiers graphiques), l'autre au Royaume-Uni (papiers pour documents de sécurité, papiers de création) et la dernière en Argentine (papiers de création). Ces sites représentent 10% des capacités totales du groupe. Leur production sera transférée dans d'autres unités, en France, au Royaume-Uni et au Brésil. Ces fermetures permettront de réaliser des économies nettes d'environ 17 millions d'euros en année pleine, essentiellement à compter de 2013. Elles impliquent une charge de restructuration d'environ 25 millions d'euros, comptabilisée au cours du troisième trimestre.

Ces restructurations résultent de la crise aiguë que traverse l'industrie papetière, confrontée à des surcapacités et au déclin structurel de certains de ses marchés, comme les papiers graphiques. Mais elles n'empêchent pas Sequana d'investir dans d'autres domaines. La société vient ainsi de conclure deux acquisitions dans la distribution de produits d'emballage, l'une au Chili et l'autre en République tchèque, représentant un chiffre d'affaires additionnel d'environ 15 millions d'euros. Ces opérations sont mineures à l'échelle d'un groupe qui a totalisé, l'an dernier, près de 4 milliards d'euros de ventes, mais elles serviront de base à son développement en Europe centrale et en Amérique du Sud. Ces arbitrages d'actifs s'inscrivent dans la stratégique de Sequana, consistant à élaguer son portefeuille et à se développer dans la distribution. D'autres cessions et/ou acquisitions pourraient être annoncées d'ici la fin de l'année.

Nous restons à l'achat sur un titre au profil de risque élevé, mais toujours très décoté.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant