Sequana : le marché salue la résistance des marges

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Le titre du groupe papetier progresse de 2,1% après la publication d'une perte nette trimestrielle réduite de moitié. Le Revenu reste pourtant réservé sur la valeur. Explications.

Activité toujours difficile. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre recule de 8%, à 837 millions d'euros. Sequana reste pénalisé par le niveau toujours très faible de la demande en papiers d'impression en Europe, ainsi que par une forte pression sur les prix de vente. Certaines niches de marché résistent mieux. C'est le cas des activités non papier d'Antalis (le pôle distribution), comme l'emballage et la communication visuelle, ou des activités de spécialités d'Arjowiggins (le pôle production), comme les papiers pour le secteur de la santé.

Restructurations. L'excédent brut d'exploitation du trimestre s'adjuge 16,5%, à 24 millions d'euros, et la perte nette est ramenée à 21 millions, au lieu de -45 millions au troisième trimestre 2012. Alors que les prix de la pâte à papier, des produits chimiques et de l'énergie restent à des niveaux élevés, Sequana bénéficie de ses réductions de coûts liées à la fermeture d'usines d'Arjowiggins et aux restructurations logistiques d'Antalis.

Perspectives mitigées. L'activité demeurera sous pression au quatrième trimestre mais la poursuite des réductions de coûts soutiendra les marges. Nous restons réservés sur un titre qui a beaucoup déçu ces dernières années. Ajusté du regroupement d'actions intervenu fin 2012, il cote même sous le prix de souscription (1,50 euro par titre) de l'augmentation de capital réalisée en juin 2012. Une opération qui s'était traduite par un triplement du nombre d'actions !

Fragilité du modèle. Les problèmes de Sequana sont multiples : une position difficile dans la chaîne de valeur du papier l'exposant à un effet de ciseau redoutable entre des coûts élevés et une demande finale en déclin, des marges faméliques, un portefeuille d'activités trop disparate, et une équipe dirigeante à la crédibilité largement entamée.

Restez à l'écart.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant