Sept suspects arrêtés après une attaque en Arabie saoudite

le
0

DUBAI, 9 janvier (Reuters) - Trois Saoudiens et quatre Syriens impliqués dans une attaque suicide contre un poste-frontière dans le nord de l'Arabie saoudite lundi ont été arrêtés, rapporte l'agence de presse saoudienne SPA, vendredi. Un porte-parole du ministère saoudien de l'Intérieur cité par l'agence précise que trois des quatre assaillants tués lors de l'attaque menée près de la ville d'Arar étaient des Saoudiens qui appartenaient à un "groupe déviant", expression employée par les autorités pour désigner Al Qaïda. Les forces de sécurité ont saisi sur les lieux de l'opération des armes, dont des fusils d'assaut AK47, des grenades, des gilets d'explosifs et de l'argent liquide sous forme de billets de banque irakiens et syriens. Trois Saoudiens et quatre Syriens ont également été arrêtés, a ajouté le porte-parole. La responsabilité de cette attaque n'a pas été revendiquée. Elle s'est produite dans une zone désertique isolée du nord de l'Arabie saoudite près de la province irakienne d'Anbar où les djihadistes de l'Etat islamique affrontent les forces gouvernementales irakiennes. Trois gardes-frontières saoudiens avaient été tués. ID:nL6N0UK0PL (Rania El Gamal; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant