Sept soldats ukrainiens tués par des tirs séparatistes

le
0

KIEV, 29 septembre (Reuters) - Sept soldats ukrainiens ont été tués par des tirs d'artillerie des insurgés tard dimanche soir dans l'est du pays, a annoncé lundi l'armée. L'attaque s'est produite alors qu'ils circulaient à proximité de l'aéroport de Donetsk, tenu par les forces gouvernementales tandis que la ville elle-même est un bastion des séparatistes. Il s'agit des pertes les plus lourdes essuyées par l'armée ukrainienne depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, le 5 septembre. "Sept (militaires ukrainiens) ont été tués tard hier soir, non loin de l'aéroport de Donetsk", a dit à Reuters Andriy Lissenko, porte-parole de l'armée. De son côté, un conseiller du président ukrainien Petro Porochenko, Iouri Birioukov, a déclaré sur sa page Facebook qu'ils avaient été tués par un obus tiré d'un char des séparatistes. Neuf soldats ont également été blessés dans l'attaque, et des blindés séparatistes ont été détruits dans les tirs de riposte de l'armée, a ajouté le conseiller présidentiel. Malgré la trêve en vigueur depuis plus de trois semaines, des accrochages ont eu lieu fréquemment aux abords de l'aéroport de Donetsk. Petro Porochenko s'était félicité la semaine dernière que les combats aient diminué et que l'armée ne subisse plus de pertes, signe selon lui que son plan de paix fonctionnait. (Pavel Polityuk; Henri-Pierre André et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant