Sept morts dans un attentat suicide à Benghazi

le
0

(Actualisé avec représailles) BENGHAZI, Libye, 24 mars (Reuters) - Un attentat suicide à la voiture piégée commis à un point de contrôle des forces gouvernementales a fait sept morts et neuf blessés mardi à Benghazi, dans l'est de la Libye, ce qui a donné lieu à des raids aériens de représailles. Wanis Boukhamda, commandant des forces spéciales présentes sur place, l'a imputé aux djihadistes d'Ansar al Charia, qui avaient auparavant annoncé la mort de Mohamed al Areïbi, un chef islamiste de haut rang tué lundi à Benghazi. L'attentat de mardi a été commis dans le quartier de Lithi, tenu par les extrémistes. Dans la soirée, des avions ont décollé de l'aéroport de Benghazi pour aller bombarder leurs positions, selon un porte-parole militaire. Une roquette, qui s'est abattue sur un immeuble d'habitation de la ville, a par ailleurs fait deux morts, dont une adolescente de 17 ans, et trois blessés, selon le personnel médical. (Ayman al-Warfalli, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant