Sept morts dans l'attaque d'une base indienne près du Pakistan

le , mis à jour à 16:56
0
 (Actualisé avec nouveau bilan, commentaires) 
    NEW DELHI, 2 janvier (Reuters) - Cinq assaillants et deux 
gardes ont trouvé la mort samedi dans l'attaque d'une base de 
l'armée de l'air indienne au Pendjab, près de la frontière avec 
le Pakistan, dont l'armée a repris le contrôle après une 
quinzaine d'heures d'affrontements. 
    Selon le ministère de la Défense, les cinq hommes vêtus 
d'uniformes militaires ont réussi à s'introduire dans la base 
aérienne de Pathankot avant l'aube. Une fois à l'intérieur, ils 
se sont mis à tirer au hasard. 
    Ils s'étaient auparavant emparés d'une voiture de police 
pour arriver à la base, très bien gardée. Ce mode opératoire a 
été utilisé dans d'autres attaques attribuées à des activistes 
entraînés au Pakistan, a souligné Suresh Arora, chef de la 
police du Pendjab. Celle de samedi n'a pas été revendiquée. 
    Une opération du même genre contre un poste de police d'une 
ville frontalière au Pendjab avait fait neuf morts en juillet 
dernier.   
    L'attaque de Pathankot survient une semaine après la visite 
impromptue du Premier ministre indien Narendra Modi à son 
homologue pakistanais dans le but de relancer les discussions 
bilatérales, mises à mal par une série de violences. 
  
    "Nous avons assisté à de nombreux épisodes de ce genre, 
chaque fois qu'il y a une tentative de relance du dialogue", a 
commenté Ajai Sahni, directeur de l'Institute for Conflict 
Management, à New Delhi.  
    "Cela pourrait entraîner une suspension temporaire du 
dialogue et une offensive de l'opposition (indienne) qui réclame 
plus de fermeté, mais je ne pense pas que cela aura des 
conséquences à long terme", a-t-il ajouté.  
 
 (Douglas Busvine et Rupam jain Nair, avec Paritosh Santal; 
Danielle Rouquié et Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant