Sept morts dans l'attaque d'un poste militaire au Mali

le
0

(actualisé avec attaque dans le secteur de Mopti) BAMAKO, 16 février (Reuters) - Sept personnes ont été tuées samedi matin dans l'attaque d'un poste de l'armée malienne dans la région de Mopti, à 460 km au nord-est de la capitale Bamako, a déclaré lundi un porte-parole militaire, le colonel Souleymane Maiga. "Les forces armées maliennes ont été attaquées à 06h15 du matin dans le secteur de Gathiloumou, près de Youwarou. Il y a eu un échange de tirs, et les assaillants ont pris la fuite, laissant derrière eux cinq corps et emportant les autres. L'armée déplore la perte de deux personnes et trois blessés", a-t-il dit à propos de l'incident survenu samedi. Lors d'un incident distinct, au moins quatre casques bleus de l'Onu ont été blessés dimanche dans une explosion près de Tabankort, dans l'est du Mali, a fait savoir lundi une porte-parole de la Minusma, la mission des Nations unies déployée dans ce pays. (Tiemoko Diallo; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant