Sept islamistes tués par les forces de sécurité en Jordanie

le , mis à jour à 13:53
0
 (Actualisé Premier ministre, sources, § 6-8) 
    AMMAN, 2 mars (Reuters) - Les forces de sécurité 
jordaniennes ont tué sept islamistes lors d'une opération contre 
des sympathisants de l'organisation Etat islamique (EI) 
soupçonnés de préparer des attentats dans le nord du royaume, 
près de la frontière syrienne, ont confirmé mercredi les 
autorités jordaniennes. 
    Un policier jordanien a également perdu la vie dans cette 
opération lancée mardi soir et qui s'est poursuivie toute la 
nuit dans la ville d'Irbid. 
    Le raid, mené par plusieurs centaines de membres de la 
police anti-émeutes et des forces spéciales avec l'appui 
d'hélicoptères, est d'une ampleur sans précédent depuis des 
années. 
    Dans un communiqué diffusé par l'agence de presse Petra, les 
autorités jordaniennes déclarent que l'intervention, supervisée 
par les services de renseignement, a permis de déjouer un 
complot de l'EI visant des cibles civiles et militaires dans le 
pays et de nature à déstabiliser le pays. 
    Les islamistes repérés dans une cache près d'Irbid 
possédaient des ceintures d'explosifs, précise le communiqué. 
Des armes automatiques et des munitions ont également été 
saisies. 
    Le Premier ministre Abdallah Ensour a déclaré devant le 
Parlement que l'opération avait pleinement réussi. Il a ajouté 
que la cellule visée avait noué des liens opérationnels avec 
l'organisation Etat islamique. 
    Irbid, deuxième ville du pays située à 20 km de la 
frontière, accueille de très nombreux réfugiés syriens. Au 
total, 1,4 million se trouvent en Jordanie.  
    D'après deux sources des services de sécurité, les 
islamistes se cachaient à proximité d'un camp de réfugiés 
palestiniens. 
 
 (Suleiman Al-Khalidi; Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre 
André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant