Sept faits marquants de la soirée législative

le
0
Vous avez manqué la soirée électorale? Retrouvez l'essentiel des résultats, des enseignements et des surprises du second tour des législatives.

La campagne des législatives, volontiers jugée terne et peu mobilisante, s'est pourtant soldée dimanche soir sur une série de faits marquants et quelques surprises. En voici une synthèse.

o Le PS et ses alliés obtiennent la majorité absolue. Le Parti socialiste, les radicaux de gauche, divers gauche et chevènementistes réunissent 314 sièges, selon la toute dernière estimation TNS-Sofres. L'UMP obtient 229 sièges. En 2007, le rapport de force était totalement inversé (204 sièges pour le PS, 320 pour l'UMP). En revanche, la gauche n'obtient pas la majorité des 3/5 au Congrès - 378 députés et sénateurs - requise pour faire passer des réformes constitutionnelle.

» LIRE AUSSI: L'UMP prend acte de sa défaite et prépare la suite

o Le retour du FN à l'Assemblée nationale. Si Marine Le Pen échoue de peu à Hénin-Beaumont (49,89%, un recours a été déposé), Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard porteront la voix du Front national à l'Assemblée, tou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant