Sept condamnations à mort au Koweït après un attentat en juin

le
0

KOWEIT, 15 septembre (Reuters) - La justice koweïtienne a condamné à mort mardi sept accusés poursuivis en relation avec un attentat suicide qui a fait 27 morts en juin dernier dans une mosquée chiite du pays, rapporte l'agence de presse KUNA. Huit autres accusés ont reçu des peines allant de deux à quinze ans de prison. L'attentat suicide commis le 26 juin contre la mosquée Imam al Sadik de la ville de Koweït a été revendiqué par l'organisation djihadiste Etat islamique (EI). Le kamikaze était de nationalité saoudienne. Vingt-neuf suspects avaient été inculpés pour faits de terrorisme en relation avec cet attentat, dont des Koweïtiens, des Saoudiens, des Pakistanais et des apatrides. Les charges retenue à leur encontre allait de la détention d'explosifs au meurtre avec préméditation. (Ahmed Hagagy et Mostafa Hashem; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant