Sept civils tués lors de bombardements égyptiens en Libye-Amnesty

le
0

TRIPOLI, 24 février (Reuters) - Sept civils ont été tués lors de bombardements effectués la semaine dernière par l'armée de l'air égyptienne contre des objectifs du groupe Etat islamique en Libye, rapporte lundi Amnesty International en citant des témoins. L'Egypte est intervenue pour la première fois directement dans le conflit libyen le 16 février dernier, au lendemain de la diffusion par les djihadistes du groupe Etat islamique d'une vidéo montrant la décapitation de 21 coptes égyptiens sur les côtes libyennes. Le président égyptien, Abdel Fattah al Sissi, a dit dimanche que l'armée avait frappé 13 cibles "avec précision" afin d'éviter de faire des victimes civiles. Amnesty estime pour sa part que l'Egypte "n'a pas pris les précautions nécessaires" et parle de sept civils tués lors de bombardements sur un quartier résidentiel de la ville libyenne de Derna. (Ulf Laessing; Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant