Sept chiffres étonnants sur le nouveau Forum des Halles

le
1

Après cinq ans de travaux, la Canopée - ce toit semi-ouvert surplombant le Forum des Halles - est inaugurée ce mardi. Fréquentation, enseignes, services : le Figaro fait le point sur les principales nouveautés de ce centre commercial.

C’est l’objectif de fréquentation que le nouveau Forum des Halles souhaite atteindre d’ici 2018. Actuellement, il accueille 37 millions de visiteurs tous les ans. Avec cette augmentation, le centre commercial deviendrait le deuxième plus important d’Europe continentale en termes de fréquentation, derrière celui des Quatre Temps, dans le quartier de la Défense.

Pour cela, le centre commercial sera aidé par la rénovation -qui doit aboutir en 2018- de la station de métro-RER Châtelet-Les Halles. Cette station constitue la plus grande gare souterraine d’Europe, avec pas moins de trois lignes de RER, cinq de métro et quelque 750.000 passagers quotidiens en transit.

C’est le coût total du chantier de rénovation ,station de métro-RER et jardin compris. Il aura fallu 240 millions d’euros rien que pour construire la Canopée, cette gigantesque structure en surface à la toiture en forme de feuille géante. Les frais ont en partie été pris en charge par la foncière Unibail Rodamco, propriétaire des lieux avec Axa, qui a investi 105 millions d’euros pour les travaux et 343 millions au total.

Il s’agit du nombre d’écailles de verre que comprend la toiture de la fameuse Canopée .Signée par les architectes Patrick Berger et Jacques Anziutti, cette structure tient son nom de la cime des arbres. Elle est aussi vaste que la place des Vosges ou la cour carrée du Louvre. Son toit surplombe un vaste espace de circulation ouvert à l’ouest sur une largeur de 96 mètres. La Canopée accueille principalment les espaces culturels.

C’est la surface totale du nouveau Forum des Halles, dont 15.000 m² nouvellement créés. Plus de 70% des espaces ont été rénovés. Le centre commercial abrite désormais 150 commerces (contre 115 auparavant), avec 35 nouvelles enseignes. Des magasins emblèmes de grandes marques dans des concepts inédits vont voir le jour, tels que Lego, Sephora ou Nike. Deux marques de mode seront même en distribution exclusive, l’Exception et le Sept-Cinq. Deux nouvelles brasseries doivent également ouvrir leurs portes, conçues avec le chef Alain Ducasse pour la première et le designer Philippe Starck pour la seconde.

Il s’agit du nombre de salles supplémentaires qu’accueille le cinéma UGC. De quoi en faire le premier cinéma d’Europe. Au total, 6000 m² sont dédiés aux équipements culturels, «probablement la plus grande concentration d’établissements et équipements culturels de Paris et bien au-delà», selon Bruno Julliard, adjoint à la Culture à la Mairie de Paris. Au nord, «la Place» accueille un centre hip-hop avec un studio d’enregistrement et un auditorium de 200 places ouverts à toutes les disciplines du hip-hop: danse, graff, mode et un incubateur d’entreprises liées au mouvement.

Le Forum nouvelle version compte également une Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA), quatrième du genre à Paris, avec un studio et des salles de répétition pour les associations de musique, danse ou théâtre. Une médiathèque, accessible aux sourds, offre elle deux imprimantes 3D, un bar à mangas et l’un des fonds les plus importants sur les cultures urbaines. Enfin, le conservatoire W.A. Mozart et ses 27 salles de musique, 3 salles de danse et une salle d’art dramatique viennent compléter l’offre culturelle.

C’est le nombre d’entrées, contre seulement neuf auparavant. Cinq entrées proviendront du métro et du RER et huit donneront accès au Forum depuis l’extérieur. L’escalator sous forme de tube qui permettait autrefois de rallier la rue au niveau -3 du centre a fait place à des travées plus ouvertes pour «créer un lien permanent entre intérieur et extérieur». La sécurité a, elle, été renforcée avec des caméras reliées directement au PC Sécurité, afin de permettre l’intervention des agents de façon «plus efficace, plus ciblée et plus rapide».

Il s’agit de la proportion par laquelle la consommation d’énergie doit être divisée, grâce notamment à un éclairage LED. Les plafonds ont été rehaussés de 40% afin de rendre les espaces plus aérés et plus lumineux et le sol de granit gris a été remplacé par du marbre clair, toujours afin d’améliorer la luminosité.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 8 mois

    Tout ces chiffres me donnent envie de fuir cet endroit au plus vite