Sephora (LVMH) visé par une plainte en nom collectif aux USA

le
0

21 novembre (Reuters) - Sephora USA, la filiale américaine de la chaîne de parfumeries Sephora (groupe LVMH LVMH.PA , fait l'objet d'une plainte en nom collectif pour discrimination aux Etats-Unis après avoir désactivé les comptes en ligne de clientes qu'elle soupçonnait de faire des achats de grandes quantités à des fins de revente. La plainte a été déposée mardi à un tribunal fédéral de Manhattan par quatre Américaines d'origine chinoise qui ont estimé faire l'objet d'une discrimination fondée sur leur nom. Sephora assure que les faits allégués ont été déformés et que des comptes ont été temporairement bloqués dans plusieurs pays à la suite d'un crash de son site lors d'une opération de promotion le 6 novembre. LVMH de son côté s'est refusé à tout commentaire. Le quatre plaignantes disent avoir perdu tous les points de fidélité qu'elles avaient accumulés en faisant des achats pour plusieurs centaines de dollars. Deux d'entre elles, Xiao Xiao et Tiantian Zou, habitent New York et les deux autres, Jiali Chen et Man Xu, résident respectivement dans l'Ohio et à Philadelphie. Le montant des dommages demandés n'a pas été spécifié. (Daniel Wiessner, Véronique Tison pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant