Séparation bancaire : Paris redoute le projet de loi de Bruxelles

le
0

La Commission doit proposer ce mercredi un projet de règlement interdisant la spéculation pour compte propre.

Le ministre de l'Économie français, Pierre Moscovici, n'a pas attendu que Bruxelles présente sa réforme sur la séparation de certaines activités au sein des grandes banques, ce mercredi, pour mettre en garde la Commission. «La France et l'Allemagne ont déjà légiféré en la matière» et «Nous demandons que le texte respecte les législations que nous avons prises», a fait savoir le ministre français de l'Économie et des Finances. Avant de lancer: «On ne peut pas dire que je n'en ai pas parlé à M. Barnier!», le commissaire en charge du dossier.

Paris et Berlin se sont empressés de légiférer en la matière pour anticiper la Commission qui, après des mois de retard, se décide à agir. Elle devait proposer un projet de règlement visant à cloisonner les activités de marché les plus risquées au sein des grandes banques d'importance systémique et à interdire...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant