Séoul transfère $500 mlns à l'Iran pour payer son pétrole

le
0

SEOUL, 26 novembre (Reuters) - La Corée du Sud a transféré 500 millions de dollars à Téhéran pour financer ses achats de pétrole iranien, comme l'y autorise l'accord intérimaire de Genève conclu il y a un an, a-t-on appris mercredi auprès de deux sources au fait du dossier. Cet accord, prévoyant une levée partielle des sanctions contre l'Iran en échange d'une limitation de l'enrichissement de l'uranium par Téhéran, a été prolongé lundi pour une durée de sept mois, dans l'espoir de parvenir à un règlement définitif du contentieux nucléaire iranien. La République islamique pourra donc continuer à toucher environ 700 millions de dollars par mois dans le cadre de cette levée partielle. La Corée du Sud figure parmi les premiers pays acheteurs de pétrole iranien avec la Chine, l'Inde et le Japon. Au total, si l'on inclut ce dernier transfert, Séoul a versé cette année 1,05 milliard de dollars à l'Iran. (Shinhyung Lee; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant