Séoul souhaite des pourparlers à cinq sur la Corée du Nord

le
0
    SEOUL, 22 janvier (Reuters) - La présidente sud-coréenne 
Park Geun-hye a appelé de ses voeux vendredi la mise en place 
d'un forum de discussions entre les cinq grandes puissances 
impliquées dans les "pourparlers à six" avec la Corée du Nord 
sur les activités nucléaires de Pyongyang, actuellement au point 
mort. 
    La Corée du Nord a procédé le 6 janvier dernier à un 
quatrième essai nucléaire, affirmant même avoir testé une bombe 
H miniaturisée, ce dont doutent de nombreux experts.  
    Les contacts diplomatiques se multiplient depuis cette date, 
entre Pékin et Washington notamment, sur l'opportunité d'imposer 
de nouvelles sanctions contre Pyongyang. 
    "Même si ce n'est pas une question facile, les parties 
concernées devraient chercher de nouvelles approches inventives, 
en essayant par exemple des pourparlers à cinq excluant la Corée 
du Nord", a-t-elle dit à la presse au palais présidentiel.  
    Les pourparlers à six sur la dénucléarisation de la 
péninsule coréenne réunissent les deux Corées, le Japon, la 
Russie, la Chine et les Etats-Unis. Ils n'ont plus repris depuis 
2008, malgré de nombreuses tentatives de relance.  
 
 (Ju-min Park; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant