Séoul instaure de nouvelles sanctions contre Pyongyang

le
0
    SEOUL, 8 mars (Reuters) - La Corée du Sud a annoncé mardi 
l'instauration d'une nouvelle série de sanctions à l'encontre de 
40 individus et 30 entités après l'intensification des activités 
militaires du régime de Pyongyang. 
    Séoul ferme en outre l'entrée de ses ports à tous les 
navires ayant fait escale en Corée du Nord au cours des 180 
derniers jours. 
    Ces sanctions unilatérales interviennent après une 
résolution de l'Onu qui a elle-même alourdi les mesures 
punitives prises à l'encontre de la Corée du Nord après l'essai 
nucléaire du 6 janvier dernier.   
    Parmi les individus visés par les nouvelles sanctions 
instaurées à Séoul, figurent un Singapourien et un Taïwanais. 
    La Corée du Sud a également annoncé la suspension de sa 
participation à un projet visant à acheminer du charbon russe 
transitant par le port nord-coréen de Rajin, a dit un 
porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères. 
 
 (Ju-min Park et Jack Kim,; Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant