Séoul impute une "cyberattaque" à la Corée du Nord

le
0
    SEOUL, 8 mars (Reuters) - La Corée du Nord a tenté de 
pirater les messageries électroniques de salariés des chemins de 
fer sud-coréens pour s'en prendre au dispositif de régulation 
des transports, ont fait savoir mardi les services de 
renseignement du Sud.  
    La Corée du Sud, qui avait déjà imputé à Pyongyang une 
tentative de piratage des systèmes informatiques de l'opérateur 
des centrales nucléaires, est en état d'alerte depuis le 
quatrième essais nucléaire nord-coréen du 6 janvier.  
    "L'initiative avait pour but de préparer une cyberattaque 
terroriste du système de régulation des transports", dit le 
Service national de renseignement dans un communiqué.  
    La Corée du Nord a mis en place il y a plusieurs années une 
unité appelée Bureau 121, chapeautée par les renseignements 
militaires et composée des meilleurs experts en informatique, 
dont l'objectif est notamment de paralyser les réseaux 
téléphoniques et énergétiques de ses ennemis, selon des 
transfuges nord-coréens.     
       
 
 (Jack Kim et Ju-min Park, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant