Séoul et Tokyo se promettent d'améliorer leurs relations

le , mis à jour à 06:19
0

SEOUL, 22 juin (Reuters) - La Corée du Sud et le Japon se sont promis lundi d'améliorer leurs relations diplomatiques, inaugurées il y a cinquante ans mais minées par des querelles territoriales et le passé militariste de l'empire du soleil levant. Les deux pays souhaitent travailler à l'organisation du premier sommet entre le Premier ministre japonais Shinzo Abe et la présidente sud-coréenne Park Geun-hye, qui ne se sont jamais rencontrés en tête à tête depuis leurs prises de fonctions respectives (en 2012 et 2013). Le dernier sommet nippo-coréen remonte à 2012. "Pour les peuples de nos deux pays et pour la génération future, j'aimerais oeuvrer avec la présidente Park à améliorer nos relations, les yeux tournés vers le prochain demi-siècle", a déclaré Shinzo Abe à l'occasion du cinquantième anniversaire des liens diplomatiques entre les deux pays. Pour l'occasion, Park Geun-hye devait assister à une cérémonie à l'ambassade du Japon à Séoul et Shinzo Abe faire de même à l'ambassade de Corée à Tokyo. Les ministres des Affaires étrangères des deux pays, principaux alliés des Etats-Unis en Asie, se sont rencontrés dimanche pour la première fois en quatre ans, se félicitant d'une série d'échanges bilatéraux récents, sur les plans commercial et militaire notamment. (Jack Kim à Séoul, Kiyoshi Takenaka à Tokyo; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant