Séoul et Pyongyang l'arme au pied

le
0
La Corée du Sud déploie des missiles balistiques, tandis que le Nord préparerait un troisième test nucléaire.

Le ton monte à nouveau entre les deux Corées. Au lendemain du tir raté de la fusée nord-coréenne Unha 3, la Corée du Sud a annoncé jeudi avoir déployé un nouveau missile de croisière d'une portée de 1.000 km, capable de frapper l'ensemble du territoire ennemi. «Avec de telles capacités, notre armée punira sévèrement et avec précision les provocations irresponsables de la Corée du Nord», a prévenu le major général Shin Won-sik.

Le pays est confronté «aux forces les plus belliqueuses du monde» et doit se montrer «fort» militairement pour décourager de futures attaques, a déclaré, martial, le président Lee Myung-bak en visitant l'Agence pour le développement de la défense. Séoul négocie avec son allié américain le droit d'allonger la portée de ses missiles balistiques, pour l'instant cantonnée à 300 km en vertu d'un traité de 2001 avec Washington.

Manque de respect

En réalité, le nouveau missile sud-coréen, qui aurait pour nom de code Hyunmu 3C,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant