Séoul et Pyongyang au bord de la rupture

le
0
Le Nord fait la sourde oreille aux demandes du Sud, mettant en péril la survie du parc industriel de Kaesong, dernier vestige du rapprochement intercoréen.

Le dernier fil reliant les deux Corées est proche de la rupture. Le parc industriel de Kaesong pourrait définitivement fermer ses portes prochainement, alors que les discussions entre Séoul et Pyongyang pour relancer cet ultime vestige de coopération entre les deux pays sont dans l'impasse.

Le régime nord-coréen n'a toujours pas répondu à «l'offre de la dernière chance» présentée lundi dernier par la Corée du Sud, qui menace de prendre des «mesures graves».

Mercredi, le gouvernement de la présidente Park Guen-hye a sommé le Nord de répondre «rapidement» à son ultime offre de dialogue. Un ultimatum qui réduit encore les chances de relancer la production, arrêtée depuis la crise d'avril, dans cette enclave au nord du 38e parallèle où 123 entreprises capitalistes employaient 52.000 ouvriers nord-...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant