Séoul baisse ses taux pour doper sa croissance

le
0
L'économie du pays est frappée de plein fouet par la crise européenne et la faiblesse du yen qui dope leurs concurrents japonais.

Emboîtant le pas à la BCE, à l'Australie ou l'Inde, la Banque centrale de Corée vole à son tour au secours de la croissance. Défiant les pronostics des experts, le gouverneur Kim Choong-su a annoncé jeudi une baisse surprise des taux d'intérêt pour la première fois ­depuis sept mois. Une action volontariste visant à soutenir les mesures budgétaires de relance de 15 milliards de dollars déclenchées par le gouvernement de la nouvelle présidente Park Guen-hye, alors que l'économie sud-coréenne montre des signes inquiétants d'essoufflement. La baisse des taux de 2,75 à 2,5 % doit permettre au pays du Matin calme de gagner sur l'année 0,2 % de croissance par rapport aux prévisions de 2,6 % pour 2013, affirme Kim Choong-su.

Cette décision inattendue illustre la préoccupation des décideurs de Séoul. L'économie du pays est frappée de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant