Seniors et ménages réduits, facteurs de soutien du meuble

le
0
roseburn3Dstudio/shutterstock.com
roseburn3Dstudio/shutterstock.com

(Relaxnews) - L'Institut de prospective et d'études de l'ameublement (Ipea) publie aujourd'hui la troisième édition de l'Habitascope, réalisé en partenariat avec Sofinco. Le document dégage quelques tendances à venir dans le domaine de l'équipement de l'habitat.

Tout le monde le sait : en France, la proportion des seniors ne cesse de croître et leur pouvoir d'achat décline. En revanche, situation moins connue, les logements des ménages Français ne sont pas prêts à accueillir les ménages du troisième âge et plus. Le plus souvent par manque d'espace à vivre. C'est ce que révèle la troisième édition de l'Habitatscope réalisé par l'Institut de prospective et d'études de l'ameublement (Ipea) avec Sofinco.

Conséquence : cette population vieillissante devrait devenir un levier de croissance pour le marché de l'aménagement de la maison. Car il va falloir trouver les solutions pour maintenir les personnes âgées à domicile et faciliter leur quotidien. Des installations qui pourraient représenter de 2.500 à 8.000 euros par logement.

Autre tendance de société qui pourrait devenir facteur de soutien pour ce marché de l'aménagement de la maison : le nombre de personnes par foyer se réduit. Conséquemment, le nombre de logements à équiper est en augmentation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant