Sénégal-Macky Sall veut ramener le mandat présidentiel à 5 ans

le
0

DAKAR, 17 mars (Reuters) - Le président sénégalais Macky Sall a annoncé mardi la tenue d'un référendum l'an prochain sur la réduction du mandat présidentiel de sept à cinq ans, disant vouloir "donner l'exemple" alors que d'autres dirigeants africains cherchent à se maintenir au pouvoir. Macky Sall n'a pas dit s'il briguerait un deuxième mandat dans ce pays d'Afrique de l'Ouest considéré comme un bastion de la démocratie dans une région troublée mais il est probable qu'il sera candidat à sa propre succession. C'est son prédécesseur, le président Abdoulaye Wade, qui avait fait passer le mandat présidentiel de cinq à sept ans. "Avez-vous déjà vu un président réduire son mandat ? Moi, je vais le faire", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "Les gens doivent voir qu'en Afrique nous sommes capables de donner l'exemple pour montrer que le pouvoir n'est pas une fin en soi." Il a précisé que le référendum aurait probablement lieu en mai 2016. Si le résultat est positif, la prochaine élection présidentielle se déroulera en février 2017. Plusieurs dirigeants africains approchent de la fin de leur mandat. En République démocratique du Congo, après des manifestations, Joseph Kabila a dû renoncer à faire adopter une réforme électorale qui lui aurait permis de se maintenir au pouvoir. ID:nL6N0V40QV En République du Congo, la coalition gouvernementale souhaite modifier la Constitution avant les élections de l'an prochain afin de supprimer les clauses empêchant le président Denis Sassou Nguesso de briguer un nouveau mandat. ID:nL5N0WC387 (Daniel Flynn et Diadie Ba, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant