Sénatoriales : les bureaux de vote ont ouvert, la droite favorite

le
0
Sénatoriales : les bureaux de vote ont ouvert, la droite favorite
Sénatoriales : les bureaux de vote ont ouvert, la droite favorite

Le Sénat renouvelle ce dimanche la moitié de ses élus, soit 179 sièges sur 348 au total. Quelque 87.000 grands électeurs, pour l'essentiel des élus locaux, sont appelés aux urnes.

Après sa large victoire aux élections municipales de mars, la droite devrait logiquement sortir vainqueur du scrutin et récupérer la majorité qu'elle avait perdue en 2011. Le FN pourrait aussi faire son entrée avec le maire de Fréjus (Var), David Rachline et celui du 7e secteur de Marseille, Stéphane Ravier.

Les résultats définitifs tard ce dimanche soirLes premiers bureaux de vote ont ouvert pour le premier tour à 8h30 dans les 35 départements métropolitains faiblement peuplés qui ont droit à un ou deux sénateurs (60 au total) et où le scrutin a lieu au suffrage majoritaire. Ce premier tour va être clos à 11 heures. Le deuxième tour se déroulera entre 15 h 30 et 17 h 30. Pour les 23 départements les plus peuplés, le scrutin, qui a ouvert à 9 heures, fermera à 15 heures. L'essentiel des résultats sera connu en début de soirée. Mais pour avoir la composition complète de la nouvelle Haute Assemblée, il faudra attendre les résultats de Polynésie française, qui ne seront peut-être connus que tard dans la nuit de dimanche à lundi.  

1 732 candidats sont en lice, soit près de 10 candidats en moyenne pour un siège. Un chiffre record quand on sait qu'en 2011, lors des précédentes élections sénatoriales, on comptait 358 candidats de mois. En 2008, ils n'étaient que 754 à vouloir gagner le palais du Luxembourg. Cette année, on compte 726 femmes candidates soit 42,23 % des candidats. L'âge moyen des candidats est de 55 ans et quatre mois. Le plus jeune prétendant au Palais du Luxembourg à 24 ans alors que le doyen à 88 ans.

Tous les départements ne sont pas concernésCes sénateurs seront élus pour un mandat de six ans. Auparavant, leur mandat était de neuf ans et le Sénat était renouvelé par tiers tous les trois ans. Pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant