Sénatoriales : Gérard Larcher défend son bilan

le
0
À un mois du renouvellement de la moitié des sénateurs, le président sortant de la Haute Assemblée a écrit à ses collègues pour leur faire part de ses nouveaux projets.

«C'est avec 27 ou 28 sièges (supplémentaires pour la gauche, NDLR) qu'on fait basculer le Sénat, confiait hier le président de la Haute Assemblée, l'UMP Gérard Larcher. Rien ne se passe avant le 25e siège.» À un mois des élections sénatoriales du 25 septembre -où la gauche a, pour la première fois depuis l'après-guerre, une chance réelle de l'emporter- Larcher se dit toujours «confiant». Plus de 90% des grands électeurs qui vont élire les sénateurs sont des délégués des conseils municipaux. Comme les élections municipales de 2008 ont été une très bonne cuvée pour la gauche, le PS ne peut manquer de gagner du terrain au Sénat dans un mois. Une vingtaine de sièges pourrait ainsi basculer. Larcher pronostique pourtant que cette vague rose ne suffira pas pour le déloger.

Pour l'heure, il défend son bilan et présente son programme de candidat à sa réélection. Dans une lettre adressée jeudi à tous les sénateurs, le président de la Haute Assemblée,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant