Sénatoriales : Fillon s'engage pour Jouanno

le
0
La droite parisienne tente de décourager Pierre Charon de présenter sa liste dissidente.

François Fillon sort du bois. Le déplacement n'était pas inscrit sur son agenda de premier ministre mais, mardi soir, il était attendu dans une salle pleine de grands électeurs parisiens au siège national de l'UMP, en présence du secrétaire général du parti, Jean-François Copé. Objectif: soutenir la seule liste officielle de l'UMP à Paris pour le Sénat, celle menée par la ministre des Sports, Chantal Jouanno.

Ce n'était pas encore exactement le grand soir pour les fillonnistes parisiens, qui attendent depuis des mois «la» déclaration d'intérêt du chef du gouvernement pour la capitale. «François Fillon soutient une de ses ministres, indique Matignon. L'enjeu est national. Le Sénat doit rester à droite sans être fragilisé par la dissidence...» Pas question de sortir de cette ligne. La communication sur ses ambitions politiques dans la capitale restera bordée le plus longtemps possible... «Nous ne sommes pas branchés là-dessus, explique un conseille

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant