Sénat : sortons du débat simpliste !

le
0
Le Sénat pourrait être chargé de l'évaluation des lois votées au Parlement.
Le Sénat pourrait être chargé de l'évaluation des lois votées au Parlement.

Si notre vie politique était moins basée sur des postures, de plus en plus factices par ailleurs, peut-être pourrions-nous poser le débat institutionnel en termes moins manichéens : le Sénat, dead or alive ? Le bicamérisme ne correspondrait plus, entend-on, à l'air du temps, ce monde qui file à toute allure entre buzz et tam-tam des chaînes info, tandis que le "vieux Parlement" débattrait pendant des heures, des jours et des mois pour aboutir à des lois qui, elles-mêmes, exigent des décrets d'application que l'administration peine à rédiger dans les délais décents...A-t-on besoin de 577 députés et de 348 sénateurs ? Les candidats à la présidentielle commencent à se positionner. Parmi eux, Bruno Le Maire, le pionnier et le plus radical, propose de réduire à 400 (donc 177 de moins) le nombre de députés. Dans un récent article du Point (abonnés), François Baroin avançait l'idée de réduire le nombre de députés à "moins de 300". Mais il assortit cette proposition d'une condition : le rétablissement du cumul des mandats afin d'éviter que la chambre basse ne soit une assemblée d'apparatchiks désignés par les partis.Toujours des lois de circonstanceLe débat sur le nombre de parlementaires est intéressant, mais il n'est pas analysé en fonction du rôle des deux chambres. Il est convenu d'affirmer que le bicamérisme répond à la nécessité de balancer l'expression de la souveraineté populaire portée par les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant