Sénat : Arthuis veut un candidat centriste

le
0
Le sénateur de Mayenne déplore les «stratégies personnelles».

Il sera candidat à la présidence de la commission des finances, dont il est le président sortant. Jean Arthuis, sénateur de la Mayenne et président de l'Alliance centriste, invité mardi du «Talk Orange-Le Figaro», a déclaré qu'il souhaitait « rester dans cette fonction», même s'il juge ses chances «minimes», compte tenu de la victoire de la gauche au Sénat. À l'inverse, la question de la présidence de la Haute Assemblée reste encore floue. Il espère « qu'un candidat centriste se présente à l'élection», mais affirme qu'il ne sera pas candidat lui-même. Des discussions auront lieu ce mercredi au sein du groupe centriste pour «savoir s'il présente un candidat ou non». Jean Arthuis ne s'est pas non plus prononcé sur un éventuel soutien au président sortant de la Haute Assemblée, Gérard Larcher. «Il a amélioré le Sénat, l'a rendu transparent, il a été légitime, mais j'attends les déclarations qu'il va faire», a-t-il éludé.

Pour le moment,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant