Sénat : adoption à une courte majorité de la réforme territoriale

le
0
Le texte a été voté par 167 sénateurs, alors que la majorité absolue requise était de 166 voix.

La réforme territoriale a été adoptée mardi après-midi par le Sénat au terme d'un scrutin très serré : 167 voix pour, 163 contre et 9 abstentions. C'est l'adoption la plus difficile d'un projet de loi à la Haute Assemblée depuis l'élection de Nicolas Sarkozy. Le feu vert définitif du Parlement à la réforme territoriale interviendra mardi prochain, lors du vote des députés, dont l'issue ne fait, là, guère de doute.

Le Sénat était invité mardi à se prononcer sur le compromis adopté par la commission mixte paritaire - qui réunit sept députés et sept sénateurs - sur les points encore en débat entre les deux assemblées. Une réelle incerti­tude pesait sur l'issue du scrutin au Sénat, où l'UMP ne dispose que d'une majorité relative et doit obtenir le soutien des centristes.

Toute la gauche contre

Le président du Sénat, Gérard Larcher (Yvelines), a pris part au vote et a approuvé le projet de loi. Presque tous les sénateurs UMP ont voté pour, mais

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant