Semis de blé réduits au Royaume-Uni

le
0

Commodesk - Les surfaces semées en blé cet automne en Grande-Bretagne sont en recul de 12% par rapport aux précédentes estimations, d'après le sondage Early Bird mené auprès de 33 agronomes, couvrant 249.000 hectares.

Les spécialistes interrogés attendent par extrapolation des semis sur 1.756.000 hectares, moins importants que l'an dernier en raison des sols détrempés par des pluies ininterrompues pendant plusieurs semaines. Seules les perspectives de cours élevés constituent un encouragement pour les agriculteurs, et pourraient les conduire à semer en janvier, voire février si la météo le permet. Mais là où les terres ont été défoncées par l'embourbement des engins lors des récoltes de maïs ou de pomme de terre, il sera difficile de ressemer du blé au printemps, estiment les agronomes.

Par rapport aux précédentes estimations, les semis pourraient augmenter de 40% pour l'orge de printemps, sur 865.000 hectares.

En juin, le ministère de l'Environnement et des affaires rurales (Defra) prévoyait des semis de blé sur 1.993.000 hectares, susceptibles de produire 13,3 millions de tonnes de blé pour la campagne 2012-2013.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant