Semaine mouvementée pour le pétrole

le
0

(AOF) - Au terme de sept séances consécutives de baisse, les cours du pétrole ont clôturé mardi à leurs plus bas niveaux depuis trois mois (47,72 dollars le baril de WTI américain ; 50,92 dollars pour le baril de Brent), pénalisés par l'augmentation inattendue de la production de l'Arabie saoudite, premier producteur de l'Opep. Le marché est ensuite reparti à la hausse, soutenu par la baisse surprise des stocks américains de pétrole brut. Ce rebond a permis au baril de Brent d'afficher un gain hebdomadaire de 1,1% à 51,96 dollars (+0,9% à 48,96 dollars pour le WTI).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant