Semaine cruciale pour l'euro

le
0
Jeudi, les dirigeants de la zone euro examineront un second sauvetage de la Grèce. Une date clé face à des marchés extrêmement nerveux.

Avec la crise de la dette souveraine, les marchés n'en finissent pas de tester la force de caractère des dirigeants de la zone euro. Depuis quinze mois, chaque rendez-vous européen a réussi un replâtrage, sans prévenir le coup suivant. La Grèce. L'Irlande. Le Portugal. Sauver l'euro ? Il en sera à nouveau question cette semaine pour un sommet d'urgence. Avec cette fois une différence de taille : tout le monde, ou presque, peut se sentir visé.

Lorsque les dix-sept chefs d'État et de gouvernement se retrouveront jeudi à midi, ce ne sont pas les options techniques qui manqueront à l'appel. Renflouement accru, baisse des taux d'intérêt, allongement des échéances, appel au secteur privé, voire restructuration en bonne et due forme, toutes les solutions sont sur la table depuis que la Grèce a frôlé la faillite pour la première fois, au printemps 2010.

Ce qui a toujours fait défaut, en revanche, c'est la volonté politique et la responsabilité dans une Europe que les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant