Semaine cruciale aux États-Unis pour le plan d'économies

le
0
La supercommission du Congrès peine à trouver un accord sur les 1200 milliards de dollars concernés.

De notre correspondant à Washington.

Il reste moins de trois jours à la «supercommission» du Congrès pour proposer 1200 milliards de dollars d'économies étalées sur dix ans. Passé ce délai que les législateurs se sont eux-mêmes imposé, la commission aura échoué si elle n'a pas pu voter sur un compromis censé réduire le rythme d'accroissement de la dette publique. Elle vient d'atteindre 15.000 milliards de dollars, soit pratiquement 100% du produit intérieur brut des États-Unis.

Même si une majorité simple des six républicains et six démocrates qui siègent dans cette commission depuis dix semaines réussissait à s'entendre sur un «paquet» réduisant les dépenses et augmentant les recettes, il faudrait ensuite que les deux chambres du Congrès votent à leur tour ce compromis. Scénario qui paraît peu probable. Les républicains refusent les hausses d'impôts exigées par les démocrates en échange de la baisse des dépenses publiques. Pour limiter l'imp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant