Semaine agitée en vue à Wall Street pour l'indice S&P

le
0
Semaine agitée en vue à Wall Street pour l'indice S&P
Semaine agitée en vue à Wall Street pour l'indice S&P

NEW YORK (Reuters) - La semaine prochaine risque d'être encore agitée pour l'indice S&P-500, la question étant de savoir s'il va s'orienter définitivement suivant les voeux des opérateurs "haussiers" (bulls) où si les "baissiers" (bears) auront gain de cause.

L'indice S&P-500 est parvenu à terminer la semaine au-dessus de la barrière psychologique des 1.400 points mais il est en recul de 0,4% sur le mois, alors qu'il ne reste plus qu'un jour de Bourse.

Pour Brian Lazorishak (Chase Investment Counsel), cette clôture au-dessus de 1.400 est positive mais un récent pic proche de 1.422 constitue une barre technique plus importante car elle permet de jauger du réel potentiel haussier de Wall Street.

"Un clôture au-dessus (de 1.422) ouvrirait la possibilité de tester des pics remontant au début de 2008; à partir de là, l'objectif le plus évident est 1.440 au moins, le pic de mai 2008", explique-t-il.

La statistique de l'emploi et la seconde moitié des résultats de sociétés seront suivies de près pour voir si elles suffiront à faire sortir la Bourse de ses marges de fluctuation récentes.

Le S&P est en hausse de 11,6% depuis le début de l'année.

"La dérive sans tendance des dernières semaines a suffi pour atténuer la situation d'être suracheté qui existait sur le marché voici un mois", commente Larry McMillan (McMillan Analysis). "C'est pourquoi, le marché conserve un potentiel haussier à plus long terme, une tendance haussière de long terme qui s'est amorcée début octobre 2011".

La statistique de l'emploi d'avril aux Etats-Unis sera publiée vendredi. Le nombre d'emplois créés a ralenti à 120.000 en mars, le plus faible depuis octobre, ce qui a déçu les investisseurs même si le taux de chômage a diminué à 8,2%, un plus bas de trois ans.

Un avant-goût de la situation de l'emploi sera donné les deux jours précédents par l'enquête ADP (mercredi) et les inscriptions hebdomadaires au chômage (jeudi).

Quant aux résultats de sociétés, 57% des entreprises du S&P ont publié leurs comptes jusqu'à présent. Sur les 287 qui l'ont fait, 72,8% ont battu le consensus, suivant des données de Thomson Reuters.

Angela Moon et Rodrigo Campos, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant