Selon Séoul, le gvt nord-coréen détourne 70% des salaires de Kaesong

le
0
    SEOUL, 14 février (Reuters) - La Corée du Sud a déclaré 
dimanche que 70% des salaires et autres rémunérations versés en 
dollars aux travailleurs du parc industriel intercoréen de 
Kaesong, dont l'activité est suspendue depuis mercredi, ont été 
détournés par Pyongyang pour son programme d'armements et des 
articles de luxe pour le dirigeant nord-coréen. 
    C'est la première fois que la Corée du Sud affirme 
formellement que les 55.000 travailleurs nord-coréens employés à 
Kaesong n'ont reçu qu'une petite partie du salaire mensuel moyen 
de 160 dollars (142 euros) qui leur a été versé. 
    Séoul a annoncé mercredi la suspension des activités du parc 
de Kaesong, seul exemple de coopération entre les deux Corées, 
en réponse au tir d'une fusée à longue portée par Pyongyang le 
week-end dernier, condamné par la communauté internationale. 
    La Corée du Nord, qui a également procédé à son quatrième 
essai nucléaire le mois dernier, a qualifié de "déclaration de 
guerre" la décision de Séoul de suspendre l'activité de Kaesong 
et annoncé la suspension du "téléphone rouge" militaire entre 
les deux pays, rapporte l'agence de presse nord-coréenne KCNA. 
 ID:nL8N15Q2KR  
 
 (Jack Kim, Benoît Van Overstraeten pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant