Selon les experts français, Yasser Arafat n'est pas mort empoisonné

le
0
Les experts mandatés par la justice française privilégient la thèse d'une mort naturelle de l'ancien dirigeant palestinien, contrairement aux résultats des experts suisses rendus publics il y a quelques semaines.

Il serait finalement mort de vieillesse. Dans un rapport très attendu, les experts français chargés d'enquêter sur la mort de l'ancien dirigeant palestinien Yasser Arafat écartent aujourd'hui la thèse de l'empoisonnement, leurs conclusions allant dans «le sens d'une mort naturelle». Ces résultats viennent trancher entre ceux des experts russes et ceux des Suisses, chacune des trois équipes ayant effectué ses propres analyses.

Le mois dernier, en effet, les Suisses ont annoncé avoir trouvé des concentrations de polonium 210 jusqu'à 20 fois supérieures à la normale dans les os de l'ex-dirigeant palestinien. «Il s'agit d'un crime, d'un assassinat politique», avait alors réagi Souha Arafat, la veuve de Yasser Arafat. Les Suisses étaient toutefois l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant