Selon le FMI, neuf chômeurs français sur dix n'ont aucune chance de retrouver un emploi

le
15
Le FMI alarmiste sur le chômage en France. 
Le FMI alarmiste sur le chômage en France. 

Le chômage est en baisse pour le second mois consécutif. Une bonne nouvelle pour l'économie française. Seulement d'après le Fonds monétaire international (FMI), le plein emploi est loin, le problème du chômage en France ne venant pas de la croissance du pays, mais étant avant tout de nature structurelle. Dans une note présentée mardi décryptée parLe Figaro, une demi-douzaine d'économistes internationaux estiment que sur les 10 % de chômeurs que compte l'Hexagone, 9 % d'entre eux n'ont aucune chance de retrouver un jour un emploi : « plusieurs facteurs semblent avoir rendu le marché du travail moins adaptable à l'évolution de l'économie mondiale : des conventions collectives centralisées pour plus de 700 branches d'activité ; des procédures judiciaires longues et incertaines en matière de licenciement ; un accès relativement facile aux allocations-chômage et à la protection sociale ; un salaire minimum relativement élevé et un coin fiscal (les charges entre le salaire brut et le net, NDLR) important sur le travail », explique la note, qui épingle des profils et diplômes inadaptés au marché du travail actuel.

L'assurance chômage en ligne de mire

C'est avant tout l'assurance chômage qui est dans le collimateur du FMI. Christian Mumssen, qui a dirigé la mission des économistes, estime par exemple anormal qu'« une personne travaillant quinze jours à plein-temps puis étant quinze jours au...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ECP1988 il y a 6 mois

    "50% de l'IRPP" et non pas "10%de l'IPP"

  • ECP1988 il y a 6 mois

    Qu'ils arrêtent donc de se plaindre d'un effet dont ils chérissent la cause : à savoir la concentration des revenus.

  • ECP1988 il y a 6 mois

    Le 10% de contribuables qui paient 10% de l ' IRPP sont aussi ceux qui ont les manettes dans la gestion des entreprises et contribuent donc directement à la présence de nombreux chomeurs (qu'ils décident de ne pas employer) et à la modicité des salaires de la médiane inférieure (qu'ils décident de ne pas payer plus) Ils sont donc responsable de la présence de 50% de non imposables en France .

  • ECP1988 il y a 6 mois

    La phrase : "estiment que sur les 10 % de chômeurs que compte l'Hexagone, 9 % d'entre eux n'ont aucune chance de retrouver un jour un emploi " est ambigue : s'agit il de 9% des chômeurs ou de 9% de la population active ?

  • glitzy il y a 7 mois

    La formation inadaptée y est aussi pour beaucoup. Mais si on parle d'entreprises à l'éducation nationale...

  • HER.THIB il y a 7 mois

    Ah! Ah! 9 sur dix ! N'importe quoi ! 9 sur cent c'est déjà beaucoup !

  • dupon666 il y a 7 mois

    dans une economie de service en panne de demande plus que d'offre,c'est pas en soulageant les entreprises qu'on sortira de l'impasse

  • M802641 il y a 7 mois

    "ça va mieux" alors ! Le FMI épingle toutes nos mauvaises habitudes dont la prise en charge de 9% du pays !

  • heimdal il y a 7 mois

    Le FMI aimerait tout simplement voir transférer les charges des entreprises vers les particuliers déjà écrasés d'impôts .

  • dupon666 il y a 7 mois

    quand on donne des tickets alimentaire à 25% d'une population qui declare 5% de chomeurs,c'est qu'il y a un probleme de signification du chomage au sens du BIT