Selon la droite, Valls veut «masquer son piètre bilan»

le
0
Le ministre de l'Intérieur veut réformer les outils statistiques de la délinquance. L'opposition dénonce «une manipulation» et éviter ainsi «toute comparaison avec les années Sarkozy».

En matière de crimes et délits, Manuel Valls dit vouloir tout assumer. Et il se fait volontiers provocateur: «Je veux rétablir, assure-t-il, un thermomètre qui donne le vrai état de la délinquance sans qu'on l'ait passé au congélateur.» Il accuse donc la droite d'avoir truqué les chiffres. Problème: la dernière enquête de grande ampleur de l'Insee auprès des victimes confirme les tendances des bilans officiels du précédent gouvernement.

En réponse aux attaques, l'équipe Sarkozy, comptable des chiffres des six premiers mois de l'année 2012, réclame une «transparence totale». Et elle met en garde. «Valls casse l'instrument de mesure au moment où tous les indicateurs montrent que l'insécurité progresse fortement depuis six mois. C'est une manipulation grossière qui n'a rien à...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant