Selon l'Insee, la reprise est là, mais l'inversion du chômage attendra

le
38
Selon l'Insee, la reprise est là, mais l'inversion du chômage attendra
Selon l'Insee, la reprise est là, mais l'inversion du chômage attendra

Bonnes nouvelles sur le front de l'économie. L'éclaircie se confirme selon l'Insee, mais pas au point de relancer l'emploi. L'institut, qui a publie ses résultats pour la fin de l'année, table désormais sur une stabilisation du chômage au quatrième trimestre 2013, mais n'annonce pas d'inversion de la courbe comme promis par François Hollande.

En hausse depuis huit trimestres, le taux de chômage progresserait de 0,1 point au troisième trimestre pour atteindre 10,6% en métropole (11% départements d'Outre-mer compris), et resterait à ce niveau au trimestre suivant. «Ce qui stabilise le taux de chômage entre le troisième et le quatrième trimestre, ce sont les emplois aidés» commente Laurent Clavel, responsable à l'Insee. Pierre Moscovici a réagit à ces chiffres. Il estime que l'objectif d'inversion de la courbe du chômage «semble plus que jamais à portée de main».

L'activité économique devrait progresser

Après une hausse surprise de 0,5% au deuxième trimestre, le produit intérieur brut français va stagner au troisième (+0,0%) puis reprendre des couleurs au quatrième (+0,4%), détaille l'Institut national de la statistique. En moyenne en 2013, l'activité économique devrait même progresser de 0,2%, soit un peu mieux qu'espéré par le gouvernement (+0,1%). La France devrait officiellement retrouver en fin d'année le niveau de PIB, en volume, qu'elle affichait avant la crise, au début de l'année 2008. Jusqu'ici, l'Allemagne est seule, parmi les principaux pays européens, à y être parvenue.

Bercy s'est immédiatement félicité du constat. «Si la tendance anticipée par l'Insee se confirme au cours des prochains trimestres, notre prévision de croissance de 0,9% pour 2014 pourra être dépassée», a réagi le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici.

Recul du pouvoir d'achat en fin d'année

La consommation des ménages devrait aussi progresser de 0,1% au troisième trimestre, puis 0,3% au quatrième. En ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le samedi 5 oct 2013 à 02:26

    La réalité sur notre économie : http://fr.irefeurope.org/Budget-2014-rigueur-pour-tous-sauf-pour-les-fonctionnaires-civils,a2582 http://www.contribuables.org/2013/09/25/voici-comment-letat-obese-depense-vos-impots/ http://www.contribuables.org/2013/10/03/halte-a-la-spoliation-fiscale-des-contribuables/ http://fr.irefeurope.org/163-mesures-fiscales-depuis-seulement-un-an,a2556

  • M5859377 le vendredi 4 oct 2013 à 21:00

    merci m36 : je me désespère moins depuis que je vous lis!:-)

  • M363422 le vendredi 4 oct 2013 à 20:22

    je souligne "fin d'année le niveau de PIB, en volume, qu'elle affichait avant la crise," Quand il est dit en volume ,ce n'est pas en valeur pour ceux qui ignore cela.De plus il y a une particularité de la France quant au chômage, et qui est fonction de son taux de natalité. Il faudrait donc d'autres solutions que celles utilisées en Allemagne, en Italie, en Espagne.

  • fgino le vendredi 4 oct 2013 à 16:47

    le grosland a rendez vous avec la reprise mais la reprise n'est pas là et le grosland attend !

  • d.e.s.t. le vendredi 4 oct 2013 à 15:25

    La reprise est là, mais personne ne l'a encore jamais vue, sauf peut-être Hollande dans ses rêves!

  • KAFKA016 le vendredi 4 oct 2013 à 15:09

    J'aimerais bien connaitre dans le calcul du % de PIB la partie effectivement liée aux dépenses publiques par rapport aux investissements + Balance export + Dépenses privées, la croissance est en réalité passée en territoire positif uniquement grace aux dépenses publiques qui augmantent, pas de quoi être fier!!!

  • nicog le vendredi 4 oct 2013 à 14:36

    Faux: +300 000 eprs/an en France donc mécaniquement la croissance est de 0.5% Or ici on n'a que 0.2% donc en realité et à perimetre constant, on se contracte de 0.3% CQFD. Pas besoin d'expert pour analyser ça.

  • SOSTRADE le vendredi 4 oct 2013 à 14:34

    jerepond : qu'est ce que tu comprends pas tête de pine?

  • khmane08 le vendredi 4 oct 2013 à 14:25

    C est une reprise avec chomage donc, l inverse d une recession sans chomage .

  • jerepond le vendredi 4 oct 2013 à 14:19

    @ Sostrade : mon pauvre !!! Quelle finesse dans l'argumentation.