Selon l'Insee, l'économie française a créé plus d'emplois que prévu

le , mis à jour à 10:13
0
Selon l'Insee, l'économie française a créé plus d'emplois que prévu
Selon l'Insee, l'économie française a créé plus d'emplois que prévu

Voici des chiffres que le gouvernement va sûrement valoriser. Alors que François Hollande ne cesse de subir des critiques pour avoir expliqué mi-avril que «ça va mieux» sur le plan économique, l'Insee conforte cette idée. Selon l'Institut national de la statistique, l'économie française a en effet créé plus d'emplois que prévu au cours des deux derniers trimestres, le secteur privé retrouvant des effectifs comparables à ceux de 2013.

L'Insee a revu à la hausse les créations nettes d'emploi des deux derniers trimestres, qui se sont établies à 46.500 nouveaux postes (+0,3%) fin 2015 et à 40.400 (+0,3%) début 2016, selon des données définitives publiées jeudi. Cet indicateur concerne principalement les postes salariés du secteur privé non agricole.

Sur un an, l'emploi marchand est en très nette hausse, avec 159.600 postes créés (+1,0%), soit la plus forte augmentation depuis la crise de 2008. Grâce à cette évolution, le secteur atteint de nouveau la barre des 16 millions d'emplois, pour la première fois depuis le 3e trimestre 2013.

Avril a été le deuxième mois consécutif de baisse du chômage, une première depuis 5 ans. «L'emploi reprend, ce n'est pas le moment de le stopper», a mis en garde le ministre des Finances Michel Sapin, dans un contexte de tensions sociales liées à la contestation anti-projet de loi travail et à des revendications sectorielles. Il a toutefois admis que, «globalement, (la grève) n'a pas d'impact» sur la reprise économique.

 

#LoiTravail : "L'emploi reprend, ce n'est pas le moment de le stopper" Michel Sapin https://t.co/MJyQtFSJQK

— France Info (@franceinfo) June9, 2016

 

Dans son estimation provisoire publiée mi-mai, l'Insee effectuait des évaluations moins élevées : 31.800 créations au 4e trimestre 2015, 24.400 au 1er trimestre 2016 et 106.700 sur l'année.

 

 

Mieux dans le bâtiment, moins bien dans l'industrie

Au premier trimestre, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant