Selon Kiev, un journaliste tué par un tir d'artillerie dans l'Est

le
0

KIEV, 28 février (Reuters) - Un journaliste ukrainien a été tué samedi dans un tir d'artillerie dans l'est de l'Ukraine en dépit du cessez-le-feu que les parties au conflit sont censées observer, a annoncé l'armée ukrainienne. "Nous ne connaissons pas tous les détails, mais il y a eu un bombardement sur Pisky aujourd'hui", a déclaré le porte-parole militaire Andriy Lissenko, joint par téléphone. Il a ajouté que le journaliste avait succombé à ses blessures après avoir transporté dans un hôpital militaire. La ville de Pisky, au nord-ouest de Donetsk, est tenue par les forces gouvernementales. Les autorités ukrainiennes avaient fait état dans la matinée d'une nette accalmie de la situation militaire dans l'Est, où les séparatistes prorusses ont toutefois tiré au lance-roquettes multiple sur Avdiivka en violation du cessez-le-feu décrété il y a deux semaines. La nuit de vendredi à samedi a été marquée par "un recul important et général des attaques et par un cessez-le-feu complet dans certaines zones de conflit", écrit l'armée sur sa page Facebook. (voir ID:nL5N0W208V ) (Pavel Polityuk; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant