Selon Gulbis, les femmes devraient "faire des enfants", pas jouer au tennis

le
0
Une femme devrait profiter de la vie un peu plus, estime le joueur de tennis.
Une femme devrait profiter de la vie un peu plus, estime le joueur de tennis.

Tombeur de Roger Federer ce dimanche en huitième de finale de Roland-Garros, Ernests Gulbis s'est fait remarquer par une petite phrase prononcée en conférence de presse, suite à sa qualification vendredi dernier. Interrogé au sujet de ses deux soeurs, qui pratiquent également le tennis, le 17e joueur mondial a déclaré qu'il espérait "qu'elles ne feront pas une carrière professionnelle comme [lui]".La raison ? Point de jalousie sur leurs futures performances, mais une pointe de sexisme. "C'est une vie difficile qui les attendrait. Je pense qu'une femme devrait profiter de la vie un peu plus, penser à la famille, à faire des enfants... Comment peut-on envisager de faire des enfants avant 27 ans quand on est joueuse de tennis professionnelle ? Ce n'est pas sérieux", a lâché le joueur de 25 ans.Pour Sharapova, Gulbis "est marrant"Une petite phrase qui a enflammé les couloirs de Roland-Garros. Invité à commenter les dires du tennisman, le Serbe Novak Djokovic - bientôt papa - considère "qu'il a le droit de penser ce qu'il veut". Maria Sharapova, reine d'Auteuil en 2012, prend de son côté la déclaration du Letton à la rigolade. "Il ne faut pas tout prendre au sérieux quand Gulbis dit quelque chose", tempère-t-elle. "Il est marrant (...), il plaisantait probablement en partie", ajoute la Russe.Et en tant que femme ? Le tennis "a changé ma vie, je ne regrette absolument pas ce qu'il m'a apporté et les étapes qu'il m'a fait franchir", estime la joueuse....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant