Selon BFT IM, l'approche traditionnelle mixte actions/obligations ne sera pas satisfaisante en 2016

le
0

(AOF) - La persistance de rendements obligataires historiquement extrêmement faibles justifie le niveau de valorisation des marchés d'actions et des spreads de crédit, indique Warin Buntrock, directeur de la Gestion Diversifiée chez BFT Investment Managers. Les valorisations actuelles de la plupart des actifs intègrent en effet déjà l'anticipation de taux durablement bas. Les primes de risques resteront plus faibles que dans le passé, assure le directeur.

L'approche traditionnelle de construction d'un portefeuille diversifié basé sur une allocation mixte actions et obligations ne permettra donc plus d'obtenir un couple rendement/risque satisfaisant, estime le professionnel.

Selon lui, l'approche de BFT IM basée sur deux piliers, la maîtrise des risques et des allocations plus tactiques sans contrainte de benchmarks, devrait permettre d'obtenir des rendements attractifs supérieurs à ceux pouvant être obtenus par l'approche traditionnelle.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant